Il fait chaud à Paris. On profite à fond des derniers jours de vacances, car la rentrée ne fait qu’approcher dangereusement. Comment l’été a-t-il pu passer si vite ? Comment le faire durer encore un tout petit peu ? Pour nous, rien de mieux qu’un festival pour ressentir une dernière fois les vibes estivales. 

Après la traversée du Pont de Sèvres, nous voilà arrivés dans le domaine de Saint Cloud pour assister au mythique festival Rock En Seine, l’un des festivals parisiens les plus importants. 

Il est 14h lorsque les premiers festivaliers pénètrent dans l’enceinte qui les accueillera pour 3 jours de musique sous un soleil pétant. C’est Love Suprême qui ouvre le bal. Le duo offre à Rock En Seine un début tout en douceur et en volupté. Je déambule au milieu de la foule qui se dirige d’une scène à l’autre. À Rock En Seine, il y a 5 scènes alors le chasser-croiser est constant. 

Alice Merton monte à son tour sur scène est réveille le public quelque peu anesthésié parRES2019_The Cure_110_Copyright_OlivierHoffschir.jpg
la chaleur ambiante. Il fait chaud, alors rien de mieux que de se reposer sous les arbres du parc, où enfants et parents commencent déjà à se restaurer. Cuisine des îles côtoie cuisine vegan, pour le bonheur de tous! 

C’est au tour de Balthazar. C’est une réelle découverte pour moi. Quel concert! Que l’on connaisse ou non, on a tous envie de danser, de chanter en choeur avec les 5 musiciens. 

Ensuite, petit détour du côté de l’espace associatif. Cette année les 3 associations mises en avant par le festival ont pour cause le harcèlement sexuel, l’environnement et l’accompagnement des personnes SDF. Activités et informations se mêlent afin de sensibiliser le plus de personnes possible.

 

RES_ZED_YEN_PAVAROTTI_MATHIEU FOUCHER8.jpgJour 2. Au vu de la programmation, une grosse journée s’annonce.

Mise dans le bain immédiate avec Zed Yun Pavarotti qui ouvre cette seconde journée. Le jeune rappeur enchaîne les titres devant une foule qui croît petit à petit. C’était clairement l’un des concerts à voir ce samedi. 

Juste le temps de faire une petite pause avant que la tempête Tommy Genesis monte sur scène. Avec son énergie débordante, la rappeuse fait monter la température ambiante en enchaînant les morceaux dansants. 

19h – Je traverse le parc pour atteindre la grande scène où se produit Alpha Wann. C’était le premier festival parisien de l’artiste, et il semble qu’il ait plutôt apprécié l’accueil duRES 2019 - Alpha Wann 1 (2).jpg public de Rock En Seine! 

Puis le silence à nouveau, du moins un semblant de calme! La foule se masse autour de la grande scène, et il est enfin 20h45, l’heure pour Jorja Smith, la nouvelle princesse de la soul britannique, de monter sur scène. Le concert est élégant et pétillant, à l’imagine de l’artiste qui ne cesse les contacts avec ses fans venus nombreux. Pour moi, ce fut sûrement le meilleur concert du festival.

Puis c’est un changement radical d’univers avec le dernier groupe de la journée : Major Lazer. Le show est dingue, une vraie performance. Peu sont ceux qui auront résisté à l’envie de danser! À vrai dire, toutes les générations se mélangeaient en dansant sur le même rythme. 

 

Dimanche. C’est le dernier jour de festival et le soleil est toujours omniprésent. La foule s’amasse autour des différentes scènes. Je me balade d’un espace à l’autre, déambulant entre les festivaliers. La musique résonne dans l’enceinte du parc de Saint Cloud où, le temps d’un weekend, statues centenaires côtoient des artistes en tous genre. 

Les 5 membres du groupe Two Door Cinema Club montent sur scène et enchaînent leurs tubes, plus rythmés les uns que les autres. Malgré la chaleur, tous dansent. 

Je me laisse ensuite guider vers la voix de Clairo, une jeune artiste américaine. Alors on ferme les yeux, puis se laissant bercer par la douce voix de la chanteuse, on profite encore un peu de ce week-end à Rock En Seine.  

RES2019_Major Lazer - Ambiance_101_Copyright_OlivierHoffschir.jpg

© crédits photos Olivier HOFFSCHIR et Mathieu FOUCHER
Margaux THERON DESNOS on EmailMargaux THERON DESNOS on InstagramMargaux THERON DESNOS on Twitter
Margaux THERON DESNOS
Hi ! Je m’appelle Margaux THERON DESNOS, je suis rédactrice et co-directrice des partenariats pour YOUR MAGAZINE. Pour les plus curieux checkez mon compte Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *