(c) Lisa Boostani

Après s’être rencontrés dans un camping, Nina et Vincent ont décidé d’arrêter leur job pour faire de la musique ensemble. Tout arrêter pour faire de la musique, beaucoup essayent, mais très peu nous proposent des univers et des titres complètement enivrants et entraînants.

Après avoir sorti le titre « L’ascèse » dans une compilation de La Souterraine fin 2018, le binôme nous propose ce matin le clip d’un titre philosophique. Quelques heures après de l’épreuve du baccalauréat, Palma Rosa nous donne un cours digne d’Épicure. Dans ce titre, et c’est ce qui a été très bien mis en image ; est cet ensemble de vices, d’excès que nous nourrissons un peu chaque jour, et que le groupe a décidé de critiquer, mettre en avant. Halte au voyeurisme, à la torture, au narcissisme, l’abondance et la luxure, Palma Rosa tenterait presque de nous purifier de tout nos pêchés.

(c) Lisa Boostani

C’est dans un titre aux sonorités un peu vintage, rétro, pop, électro que le groupe nous partage un clip bien travaillé. Entre la réalisation de Lisa Boostani et les images de Léo Schrepel, Palma Rosa nous tiraille entre folie et raison, avec l’appui de plans artistiquement et esthétiquement d’une qualité rare. A l’heure où les clips ne deviennent que moyen de communication autour d’un titre, Palma Rosa nous redonne l’amour de ces vidéos musique abouties, de ces clips qui apportent réellement une valeur ajoutée au titre. L’ascèse est une terme religieux qui est l’antonyme de l’excès. Dans ce clip excessif par ses plans qui nous presque noient, Palma Rosa tente de donner du sens, une lumière, à travers quelques moments où les plans deviennent plus lents, doux. Peut-être une clef à notre bonheur, Palma Rosa nous livre plus qu’un clip ; une leçon.

article mis à jour le 19/06/2019 à 12h28

Stanley TORVIC on EmailStanley TORVIC on InstagramStanley TORVIC on Twitter
Stanley TORVIC
Fondateur et le rédacteur en chef de YOUR MAGAZINE. J’ai 20 ans et je suis en 3eme année de licence Arts du spectacle option Théâtre à l’Université de Caen. Entre le magazine et mes cours, je suis membre du bureau et du conseil d'administration de l'association caennaise Radio Phénix. Passionné par les arts et la culture, j’ai fondé YOUR MAGAZINE afin de rendre accessible la lecture et les arts aux jeunes désavantagés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *