Du 20 au 22 juillet dernier à Bondoufle, au sud de Paris, se déroulaient les Championnats de France d’athlétisme Cadets-Juniors. Pendant ces trois jours, les jeunes athlètes venus de toute la France ont pu donner le meilleur d’eux même sur le tartan. Tous les spectateurs ont pu profiter d’un weekend de folie, fort en émotions et en rebondissements. Juste rentrés des échéances internationales, les cadors français réitèrent leurs performances :

Le cadet Ludovic Ouceni, médaillé de bronze sur 400m aux Championnats d’Europe à Gyor (Hongrie), s’impose sur 800m avec la meilleure performance française de l’année.Kenny Fletcher, vice champion d’Europe du 110m haies, s’offre le titre de champion de France en 13s27, soit la quatrième meilleure performance française de tous les temps, à un tout petit centième de Ladji Doucouré, champion du monde en 2005.

On retrouve également chez les filles de belles performances, avec notamment Claire Palou, vice-championne d’Europe du 2000m steeple, enfin championne chez elle avec plus de 15 secondes d’avance sur ses adversaires. Sacha Alessandrini, devient double championne de France sur 100m et 100m haies, après avoir terminé quatrième sur 100m haies aux championnats du monde juniors a Tempere (Finlande).

Le soleil de la région parisienne a aussi vu naître un grand nombre de doublés cette année.

Il aura fallu moins de deux heures à Bérénice Fulchiron pour devenir double championne de France, sur 1500m et 3000m ! Le sprint court engendre deux autres doublés, avec Gemina Joseph en cadette sur 100m et 200m, et Marine Mignon en junior sur 200m et 400m, après de très belles courses. On notera également la performance au javelot de Laura Michottey, championne de France pour la quatrième fois consécutive avec 45m92.

Ayant bien couronné leur saison estivale, les jeunes athlètes français continueront de nous époustoufler aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires, du 6 au 18 octobre prochain.

Ces quelques jours leur permettront de confirmer leurs haut niveaux et de toucher du doigt leurs rêves des Jeux Olympiques de Paris en 2024…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *