[report] Hier soir a eu lieu au mythique Pavillon Cambon à Paris, la nuit du César&Techniques 2019, la première soirée de cette 44e édition des César du cinéma. Pour la première fois, YOUR MAGAZINE s’est infiltré au sein de cette soirée qui met à l’honneur les réalisateurs et techniciens du cinéma français. En effet, c’est à travers deux prix : le Trophée César & Techniques, et, le Prix de l’Innovation César & Technique que sont mis à l’honneur les Hommes dans l’ombre. Les lauréats de ces deux prix sont respectivement choisis par un public professionnel du cinéma. Alors que le Prix de l’Innovation est sélectionné par l’ensemble des dirigeants des 150 entreprises de la Ficam (Fédération des industries du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia) ; le Trophée est quant à lui nommé après les votes de 1037 techniciens éligibles et 233 directeurs et directrices de production et post-production.

PSX_20190109_114015
(c) Stanley TORVIC

Il est 16h48 quand mon train arrive sur le quai de la Gare Saint-Lazare. Les portes s’ouvrent, la pollution francilienne entre dans mes marines et se pose sur ma peau. Je file prendre le métro pour rejoindre mon logement du soir près du Parc Monceau. Il est déjà 17h00. L’heure passe, je me douche, je lance ma playlist Spotify french touch, m’habille. De nouveau le métro, ligne 3, ligne 8. « Concorde » me dit la voix de la RATP, le nom de mon arrêt. Google Maps en main, je me dirige pour le 46 rue du Cambon. Je tourne à gauche, puis à droite. On m’arrête. Une jeune femme me demande : « Vous savez où se déroule la soirée des César ?

–  Oui, oui, c’est au bout de la rue à droite ».




Un peu en retard, je marche plus vite qu’elle,et arrive à l’adresse de la soirée. Accréditation en main : « Comment vous-appelez vous ?

– Bonsoir, Stanley TORVIC

– C’est juste là monsieur, bonne soirée. » d’un ton très convivial.

Ca y est, nous y sommes.

Décor sobre, épuré, les lumières jouent un rôle fondamental. Illuminant les murs de cet emblème lieu, je contemple les hautes colonnes du Pavillon. Les invités ne sont pas tous encore là, la salle n’est qu’à moitié pleine. Quelques bougies pour finaliser les petits détails de cette salle si harmonieuse. La joie ne peut que régner. Cette soirée de lancement des festivités des César s’annonce déjà être toute en couleur. Je fais le tour de la salle, quelques posts pour la storie Instagram de YOUR MAGAZINE, je me rapproche d’un homme qui prend en photo une boite vitrée. Je me rapproche encore et aperçois des statuettes en or ; de plus près, je découvre ce qu’il y est inscrit. Sur l’une c’est marqué « Prix de l’Innovation », sur l’autre « Trophée ». Deux belles grosses pièces en or.

PSX_20190109_115027
(c) Stanley TORVIC

Il est déjà 19h50, je monte à l’étage admirer les derniers invités arriver, de quoi aussi regarder l’évènement avec une vue d’ensemble. 19h59, ça devrait commencer. 20h11, toujours rien, sur les coups de 20h35, la remise des prix commencent enfin. Un représentant du groupe Canal+ est là, fidèle associé du cinéma français sur ses ondes. Il remercie l’académie et affirme sa volonté de travailler encore et encore aux côtés des producteurs du cinéma. Le public applaudit. Les micros ne sont pas très clairs, je ne capte pas toutes les informations, mais les sourires sont au rendez-vous sur les visages des invités. On commence avec le Prix de l’Innovation. Sont nommées pour cette catégorie : GOLAEM, LES FEES SPECIALES, ECLAIR MEDIA et, TITRA FILM, le lauréat. Le prix de l’innovation est comme son nom l’indique là pour féliciter les sociétés dans les fabrications et les mises en opération de nouveaux produits ou services participant au développement de la création et à la qualité de la diffusion des œuvres cinématographiques.

La soirée se poursuit, avec l’annonce des nommés du second prix de la soirée, le Trophée. On retrouve ACS FRANCE, COLOR, CREATIVE SOUND, LES STUDIOS DE BRY/TRASPALUX, TRI TRACK SN, et le lauréat POLY SON POST-PRODUCTION. Contrairement au titre précédent, celui-ci a pour but de récompenser une entreprise de prestations techniques de la filière cinéma en France pour sa capacité à faire valoir un événement, une stratégie de développement ou une contribution particulière à la création cinématographique. Le communiqué de presse ajoutera que la société POLY SON POST PRODUCTION accompagne les producteurs de cinéma grâce à une offre de post production globale et une équipe à taille humaine qui met son talent et ses compétences au service de son marché. En 2018, elle a notamment travaillé sur « Les frères Sisters », « Jusqu’à la garde » ou encore « Ami-ami » durant l’année 2018.

Le rose domine à nouveau dans la salle. La deuxième partie de la soirée peu commencer. L’heure des échanges entre les sociétés, celui du cocktail aussi, et je dois dire qu’il était représentatif de la gastronomie de notre pays. Il y a pour tous les goûts, alcool ou sans, végé ou non, le cocktail est réussi. Musique de fond joué par quelques musiciens, nous sommes dans le 1er arrondissement de la capitale dans une soirée qui incarne à elle seule le chic à la française. Bonne gastronomie, bonne ambiance, quelques clichés, une flûte, je m’éclipse avec cette arrière-goût de bonne soirée.

(c) Stanley TORVIC

Stanley TORVIC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *