Un peu plus d’un an après la diffusion de sa participation à la seconde saison de The Voice Kids sur TF1, voilà « déjà » que Bilal Hassani se retrouve dans les studios d’enregistrement pour son tout premier single « Wanna Be » sorti il y a 10 jours aujourd’hui et EP nommé « STAR » sorti le 23 Décembre dernier. EP/single assez populaire au près de ces « puces » qui aura suscité la curiosité auditive de nombreuses personnes

Wanna Be : le single pop PAR-FAIT.

Avec des paroles qui évoquent un rêve très ambitieux qui est d’être une star, une musique populaire, un refrain accrocheur, et en supplément une technique vocale juste au point ; l’irruption de Bilal Hassani dans l’industrie de la musique se déroule parfaitement bien. A peine sorti, son single se classe dans le TOP 50 des titres les plus téléchargés sur iTunes, est classé en ce moment en 10e position du Top « Viral 50 » France sur Spotify et accumule déjà plus de 33 000 écoutes sur cette plateforme. Etant dans le haut des TT France toute la nuit de sa sortie avec le hastag #BilalWannaBe : le single a pu profiter d’une assez grande visibilité sur les réseaux sociaux. C’est ainsi que j’ai découvert le single : ce début de chef-d’œuvre.

On avait déjà pu découvrir au préalable le talent vocal de Bilal sur sa chaîne YouTube avec ses covers ; chaîne YouTube qui au passage flambe ces derniers temps puisque celle-ci est montée d’un peu plus de 30000 abonnés en 1 mois à peu près ; mais maintenant, le produit est totalement différent puisque c’est une création de Bilal et non une reprise.

(Retrouvez un de ses covers juste en dessous)

Wanna Be : une bombe venue de nul part

Wanna Be est un titre personnel et nous pourrions même utiliser le terme auto-biographique que je veux qualifier comme étant un titre d’aventure et d’ambitieux car dans cette musique Bilal nous partage sa volonté, ses peurs et en même temps comme une sorte d’auto-soutien où il se dit au plus profond de lui que malgré les épreuves, il sera ce qu’il veut être, cette volonté est la fondation de cette musique et c’est ce qui fait de ce tout premier single être : une bombe venue de nul part.

Son EP « STAR » commence avec une introduction digne des débuts de Lady Gaga : « Follow me, Follow me, Follow me / Follow me, Follow me, now. » Le message est clair et compréhensible : il veut être suivi, il veut être « Famous » puisque c’est ainsi que se nomme le 3e titre de STAR. Beaucoup diront que c’est prétentieux, digne d’un crâneur, d’un style emphatique mais je trouve plutôt que cet EP qui est au passage disponible en écoute intégrale sur SoundCloud et en téléchargement légal et gratuit sur son site bilalhassani.com ; juste audacieux ! Bilal est un artiste qui ne veut pas attendre que son heure de gloire arrive, il l’auto-provoque et c’est là qu’il prend tout d’une star. Il arrive dans le monde de la musique de lui-même. Il ne veut pas attendre qu’un grand groupe de production le présente au monde et dit : « Je vous présente Bilal Hassani! » non, il se présente de lui même et dit : « Je suis Bilal Hassani et me voici pour être dans le top! ». Bilal est de ces jeunes déterminés qui veulent percer et son album se parallélise parfaitement bien avec le tube « When I Grow Up » des Pussycat Dolls. Bilal veut vivre de la musique et son EP doit être prit comme un préambule. Il veut vivre de sa passion, vivre de ce qui l’anime.

Ce que j’ai moins compris est pourquoi avoir choisi une fin d’EP avec un titre qui dit « Look what you’ve done / I’m a motherfucking starboy », comme ci l’artiste regrettait de ce qu’il était devenu. Comme ci Bilal après avoir eu la volonté en introduction d’être « Follow » regrettait. Il n’y a sûrement aucun rapprochement et aucun message mais cela demande tout de même une réflexion et une réponse.

Je ne vais pas vous cacher que lors de la première écoute du single tout comme de l’EP : j’ai été plus que satisfait. Je ne m’attendais pas à ce que Bilal s’ouvre à ce point et nous expose sa détermination de cette manière à la fois prétentieuse mais également modeste ; en tout cas d’une manière très intelligente. Les titres s’écoutent tranquillement, introduction avec un son type brésilien juste kiffant. Son EP est gratuit et téléchargeable et c’est là qu’on voit l’artiste et à quel point il est déterminé.

En clair, je suis fan de Bilal Hassani, son parcours ne fait que commencer, le clip de Wanna Be ne devrait pas tarder et préparez vous car il est déjà en studio pour nous préparer de nouvelles productions qui seront à mon avis toujours aussi élevées que « STAR » ou « Wanna Be ».

Stanley Torvic
article posté le 26/12/2016 à 20h29

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *