Jusque-là, les romances sous pages ne me plaisaient pas, j’y étais presque hermétique. Mais j’ai décidé d’accorder une dernière chance à ce genre. Je me suis alors emparée d’« Amours Solitaires » : « Autrefois, les amoureux échangeaient des lettres. Aujourd’hui, ils s’envoient des textos. La poésie n’a pas disparu entre temps. Depuis qu’elle a créé le compte Instagram Amours Solitaires, Morgane Ortin a recueilli des milliers de conversations intimes d’amoureux anonymes. Elle en a sélectionné 278 pour composer l’histoire d’amour que vous vous apprêtez à lire. Une histoire que l’on pourrait introduire comme suit : Des amours, il en a connu avant. Elle en a vu passer aussi. Ces pages racontent le leur. Celui qui tombe comme un couperet, ici et maintenant.» J’ai de suite accrochée face à l’authenticité de ce roman et l’ai dévoré en quelques heures seulement.   extrait-1-d-amours-solitaires-de-morgane-ortin-1.jpg

284 pages d’SMS, aucune ligne à lire, juste des messages. La plume est remplacée par le clavier, tandis que l’encrier se transforme en chargeur. Et pourtant, la romance atteint son paroxysme. Des mots doux, crus, simples, habiles, et j’en passe. Nous suivons leur histoire à travers les messages qu’ils s’envoient ; désaccords, manque, envie, tout y est. Chaque page m’a procuré de réels frissons. Malgré l’anonymat des deux personnages, j’ai tout de même développé une vraie sympathie pour eux. Ce sont les Roméo et Juliette du 21eme siècle. La douceur qui se dégage des mots est, selon moi, digne d’un Verlaine. Le fait que les messages proviennent de vraies histoires, et non pas de l’imagination, rend la lecture encore plus forte. Mon cœur battait au rythme de leurs échanges, 2.0 certes, mais souvent aussi beaux qu’un courrier enflammé.

 La sortie du deuxième tome est prévu pour octobre 2019, et je compte bien me le procurer dès que possible pour retrouver la délicatesse et la romance des deux personnages qui me manque déjà.

Inès THERON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *