Avec la sortie de Carnival Row, il est temps de délaisser un peu Netflix pour son concurrent : Amazon Prime Video. 

La toute nouvelle série Carnival Row est sortie le 30 août 2019 sur la plateforme de streaming d’Amazon. Bien qu’elle ne soit disponible qu’en VOSTFR pour le moment, la série parvient tout de même à nous emporter dans son univers dark fantasy, dans une ambiance d’époque victorienne et parfois steampunk 

4

Carnival Row mélange fantastique et thriller sur fond d’enquête policière, et elle mise son intrigue sur ses 2 acteurs principaux : Cara Delevingne, actrice connue pour ses rôles dans Suicide Squad de l’univers cinématographique DC ou encore Valérian et la Cité des mille planètes du réalisateur Luc Besson, et Orlando Bloom, une des figures principales de Pirates des Caraïbes ou du Seigneur des Anneaux. 

Avec Carnival Row, nous retrouvons Orlando Bloom qui tient parfaitement son rôle de policier humain, Philostrate Rycroft, impliqué dans une sombre affaire de meurtres en série. L’intrigue y mêle son acolyte fée, Vignette Stonemoss, interprétée par la jeune et talentueuse actrice Cara Delevingne, que l’on découvre au fur et à mesure de sa filmographie. Bonne actrice, elle prête au personnage de Vignette une allure de fée battante et déterminée dans un monde qui ne veut pas d’elle. 

Les deux réunis forment un couple ingénieux et romantique, à deux doigts de nous faire tomber une larme à certains moments… 

2

 

A travers l’intrigue fantastique, Carnival Row joue sur deux thèmes qui ne sont pourtant pas inconnus de notre monde : la différence et l’intolérance. La série oppose deux clans englués dans une bataille raciale : les humains et les créatures magiques réfugiées (fées, hommes-boucs, centaures, sorcières). 

Même si la série suit une ligne directrice qu’est l’enquête policière, elle possède des mini-histoires  interdépendantes au scénario principal, ce qui ajoute un charme et un suspens non-négligeable à la série, en plus d’appuyer différemment les problèmes d’intolérances dénoncés premièrement par l’enquête criminelle.  

3

La série tient bien son pari et réussit à nous plonger dans une ambiance sombre et cruelle, et une fois de plus, à remettre en question notre vision de l’homme et de ses préjugés. Même si la série démarre lentement mais sûrement, l’intrigue est très bien menée et le suspens nous gagne jusqu’à la fin. Et même si la fin de la série appelle une saison 2, ce seront 8 épisodes d’environ 1h00 qui vous paraîtront être un bon film fantastique aux effets spéciaux très bien réalisés.   

Elisa LEVACHER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *